Accueil RCPECE Formation Emplois Documentation RechercheCPE
Pédagogie
SaineHabitude
Gestion
Qualité

 

La démarche CAP Qualité

Nouveauté : Capsules Qualité!
Nouveauté : Recueil de bonnes pratiques!

Le Regroupement des Centres de la Petite Enfance des Cantons de l’Est
est fier de vous présenter le premier Recueil de bonnes pratiques réalisé
par le regroupement des centres de la petite enfance de la région
de Québec et Chaudière-Appalaches (www.rcpeqc.org ) en collaboration
avec les CPE de leur région.


Consultez le dépliant Cap qualité

Voir la vidéo de bonnes pratiques

************************************************************************
Historique du projet Coaching pour la qualité en Estrie : phase 1 et 2
 

Historique

Le projet Coaching pour la qualité en Estrie : Une alliance entre le terrain et la recherche

De nombreuses études ont révélé que, même en tenant compte du contexte familial, la qualité du milieu préscolaire a des effets immédiats et durables sur le développement des enfants. Depuis 1997, la nouvelle politique familiale au Québec a visé la création de services à la petite enfance de qualité qui favorisent le développement socio-affectif et cognitif des enfants et qui les préparent aux exigences rencontrées à l’entrée dans le système scolaire. Cependant, en 2003, les résultats de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ) indiquaient que la majorité des milieux préscolaires étaient de qualité ‘minimale’. Les résultats de cette étude ont interpellé les CPE de la région de l’Estrie. Ceux-ci ont senti le besoin de se doter d’outils pour évaluer et améliorer la qualité des services offerts. Ainsi, un comité régional en collaboration avec une des chercheuses de l’ELDEQ, Mme Christa Japel,  ont soumis l’idée d’un projet de recherche Démarche de coaching pour la qualité des CPE  avec l’UQÀM qui a impliqué dans un premier projet-pilote,  la participation de trente (30) installations de centres de la petite enfance (CPE) de la région (sur une possibilité de 65 installations) et, dans un deuxième projet, plus de 90% des CPE de l’Estrie.



[1] La qualité dans nos services de garde éducatifs à la petite enfance, Christa Japel et Nathalie Bigras, 2007

Projet-Pilote : phase 1

D’une durée de deux ans (2004 – 2006), la phase 1 de ce projet avait pour but d’augmenter la qualité des services de garde auprès des enfants âgés de deux ans et demi à cinq ans. Les catégories de personnel visé par ce projet étaient les gestionnaires, les éducatrices et les conseillères pédagogiques. L’étude a été menée auprès de 30 CPE de la région, choisis de façon aléatoire et sur une base volontaire. Dix d’entre eux ont reçu une formation adressée aux gestionnaires et des séances de coaching pour les éducatrices et conseillères pédagogiques, dix autres ont eu une formation adressée aux gestionnaires tandis que les dix derniers ont servi de groupe témoin, c'est-à-dire n’ayant reçu ni formation ni coaching. Les participants ont été évalués avant et après la démarche. L’échelle d’évaluation de l’environnement préscolaire (ECERS-R) a été l’instrument utilisé dans cette étude, soit les 2 ½  ans à 5 ans.

Les résultats obtenus ont révélé que quatre mois après l’intervention, les 10 CPE ayant bénéficié des sessions de coaching ont obtenu des résultats positifs significatifs notamment en termes d’espace et d’ameublement, de soins personnels et d’activités. Une autre évaluation, réalisée un an après l’intervention, a permis d’observer que la qualité globale moyenne a augmenté dans les 30 CPE participants avec de meilleurs résultats auprès du groupe des 10 CPE ayant suivi des séances de coaching.

Tant les gestionnaires que les équipes des CPE participants ont témoigné de l’impact positif de cette étude, tant sur la qualité des services que sur le travail d’équipe. Deux (2) ans après la fin de l’étude, la majorité des CPE travaillent toujours avec les échelles d’évaluation de la qualité, qui permettent de cibler et de travailler les points à améliorer. De plus, certains CPE sont allés se chercher des séances de coaching sur leur propre base. Cela a également permis de développer une culture d’évaluation auprès des éducatrices de CPE, en démystifiant et en apprivoisant le processus, qui vise la mesure de la qualité de l’ensemble de l’équipe et non d’un individu en particulier. Cela a aussi permis à la gestionnaire de se doter d’un outil de gestion et de planification pédagogique, à partir d’une évaluation externe et neutre.


Poursuite du projet - phase 2

Compte tenu de l’impact positif sur la qualité du projet en phase 1 et du grand intérêt exprimé par les CPE d’y participer, le Regroupement a obtenu du financement du ministère de la Famille et des Aînés dans le but de compléter l’étude pour les groupes 0-21/2 ans des CPE de la phase 1 et de l’élargir aux autres CPE qui n’avaient pas pu faire partie de la phase 1. Cette phase 2 du projet, financée en partie par le ministère de la Famille et des Aînés et en partie par les CPE de la région, portait sur l’évaluation de la qualité des CPE auprès des enfants de 0 à 21/2 ans du groupe de la phase 1 et aux CPE qui n’avaient pas participé à la phase 1 (tous les groupes, de 0 à 5 ans).

Donc, cette phase 2 se distingue de la phase 1 par l’extension de l’évaluation aux groupes 0-21/2 ans et  la tenue de séances de coaching pour l’ensemble des CPE participants, formule qui a démontré, dans la première phase,  son impact accru sur l’augmentation de la qualité. De plus, l’équipe d’évaluatrices et de coach, formée à cet effet, provient de la région de l’Estrie, ce qui a permis de nous doter d’une expertise régionale et de minimiser les coûts de déplacement.

Les résultats obtenus lors de cette phase 2 ont démontré que les CPE participant à cette démarche augmentent la qualité de leur environnement éducatif

 

 
En octobre 2012, madame Christa Japel est venue faire une présentation sur la phase 2 du projet Un coaching pour la qualité.  Lors de cette présentation, les résultats de cette phase 2 ont été présentés, les impacts positifs de la formation sur mesure (coaching) ainsi que les facteurs gagnants au sein du service de garde.

Voici des extraits de la présentation : Fin de la phase 2 « » et maintenant? Sherbrooke, 29 octobre 2012

Résultats :
Ce premier tableau nous présente le comparatif des résultats globaux de la région de l’Estrie aux sous-échelles de l’échelle d’évaluation de l’environnement des nourrissons  et des tout-petits lors de la première et de la deuxième observation (2007-2012). Les unités de mesure prises en prétest (première observation) et en post-test (deuxième observation réalisée après le coaching) démontrent que la qualité s’est améliorée pour l’ensemble des sous-échelles.




Ce tableau nous présente le comparatif des résultats globaux de la région de l’Estrie aux sous-échelles de l’échelle d’évaluation de l’environnement préscolaire lors de la première et de la deuxième observation (2007-2012). Les unités de mesure prises en pré-test (première observation) et en post-test (deuxième observation réalisée après le coaching) démontrent que la qualité s’est améliorée pour l’ensemble des sous-échelles.




Impacts positifs de la formation sur mesure (coaching)

  • Amélioration générale de la qualité

  • Amélioration plus marquée dans les CPE ayant un score au pré-test de < 3

  • Amélioration de la qualité de l’environnement physique et social des enfants

  • Amélioration de la qualité des expériences vécues quotidiennement par les éducatrices

  • Empowerment… les éducatrices ont un impact sur la qualité de leur environnement et leurs conditions de travail

 
Facteurs gagnants au sein du service de garde
Au niveau du service

  • Leadership du gestionnaire

  • Stabilité du personnel

  • Volonté et motivation du personnel

  • Cohésion de l’équipe et vision partagée

  • Soutien par ‘conseillère pédagogique’ qui est suffisamment formée

  • Personnel formé

  • Formation continue et supervision


Avec les années, nous réalisons que cette démarche est un processus à long terme qui ne vise pas un objectif final, mais plutôt un processus d’amélioration continu. Depuis 2011, le projet de recherche démarche de coaching pour la qualité des CPE s’est consolidé. Ce projet est devenu une démarche qui s’inscrit maintenant dans l’offre de service du regroupement des CPE des Cantons de l’Est. Cette démarche d’évaluation et d’amélioration de la qualité porte maintenant le nom de Démarche CAP qualité. Les services sont assurés par l’équipe de ressources régionales ayant développé une expertise dans le domaine.
 


 


Effets collatéraux du projet

 
Cette démarche nous  a donné une occasion unique d’améliorer la qualité de l’ensemble des CPE de l’Estrie, tout en développant un langage et des standards de qualité communs entre CPE de la région.
 
De plus, cela a permis au regroupement de se doter d’un portrait exhaustif et global de la qualité des CPE d’une région et de moduler nos services en fonction des nouveaux besoins de formation et de soutien, qui ont été mis en lumière par cette démarche. Outre l’adaptation du programme de perfectionnement du regroupement, nous avons également mis sur pied des Tables pédagogiques et de la formation spécifique à ce sujet pour les éducatrices remplaçantes de notre service de remplacement.
 
Afin de renforcer les actions entreprises par les CPE et en cohérence avec nos standards de qualité, des liens ont été créés avec différentes organisations :

  • le département de techniques d’Éducation à l’Enfance du Cégep de Sherbrooke : meilleure connaissance et formation des étudiantes en lien avec le projet ;

  • CSST : Connaissance du projet et meilleur arrimage ;

  • Syndicats : meilleure connaissance et acceptabilité du projet ;

  • Fournisseurs matériels pédagogiques, équipements et produits d’hygiène et d’entretien : meilleure offre de produits et service en fonction des standards de qualité) ;

  • Architectes et paysagistes : Connaissance des critères de qualité en matière d’aménagements intérieurs et extérieurs ;

  • MFA : Rédaction et présentation d’un document sur les écarts et incohérences des la réglementation et des inspections du MFA en lien avec l’application des échelles de qualité, liens avec la spécialiste en prévention des infections du ministère ;

  • Formation d’un comité aviseur regroupement des gens de divers milieux (CPE, centres de formation tels le CÉGEP et l’Université, regroupement des CPE) et ayant pour but d’assurer la pérennité de la démarche CAP qualité dans le réseau des CPE en soutenant celui-ci dans la poursuite et le maintien de cette démarche.

 
Pour les CPE, ce projet a pu avoir pour conséquence de :

  • Refaire la plate-forme pédagogique ;

  • Faire un diagnostic organisationnel ;

  • Planifier et réaménager les locaux du CPE (sur une ou plusieurs années) ;

  • Faire un inventaire du matériel pédagogique et mieux planifier les achats, tout en permettant dans certains CPE de mettre en place une joujouthèque pour les parents ;

  • Planifier le développement de nouvelles places (agrandissement ou nouvelle installation) en fonction des critères de qualité.

 
 
Ce projet nous a également permis d’expérimenter à l’échelle d’une région les pratiques les plus efficientes et  les plus qualitatives pour la réussite du projet, afin de servir de modèle pour un déploiement d’un tel projet dans les autres régions du Québec.
 

Cap qualité à l'échelle nationale

Depuis 2007, cette même démarche a vu le jour dans d’autres régions du Québec.

Le service CAP qualité au Regroupement des CPE des régions de Québec et Chaudière-Appalaches - Implantation du projet depuis 2007   http://www.rcpeqc.org

En 2003, le Regroupement des centres de la petite enfance de la région de Québec et Chaudière-Appalaches crée un comité qualité qui remet l'amélioration de la qualité au cœur du plan d'action. Le service Cap Qualité y fait suite. Il est le fruit des réflexions et travaux du comité qualité, de la consultation des membres et de l'expérience acquise dans la région des Cantons-de-l'Est dans le cadre d'un projet pilote mis en place avec la chercheuse Christa Jaspel et son équipe.

« Le service Cap Qualité a pour objectif d'accompagner et de soutenir les CPE dans une démarche basée sur une observation du milieu à l'aide d'échelles de renommée internationale, soit l'Échelle d'évaluation de l'environnement préscolaire - révisée (EEEP-R) et l'Échelle d'évaluation de l'environnement des nourrissons et des tout-petits - révisée (EEEN-R). Ainsi, il propose aux CPE de s'engager dans un processus d'amélioration continue par le biais d'un diagnostic fait par quelqu'un de l'externe, de séances de coaching, de formations et de diverses autres formes de soutien. »

Le projet Portés par la qualité : un projet de recherche régional du Regroupement des Centres de la petite enfance Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec : http://www.rcpe0810.com/le-regroupement

« Lors des rencontres du comité de soutien à la qualité éducative, l'importance d'être en mesure de mieux reconnaître certains critères de qualité dans les CPE fut nommée. La participation de Mme Suzanne Manningham, professeure et chercheuse à l'UQAT à ce comité, a permis, dès l'automne 2009, d'entamer les premières démarches de ce projet de recherche.
Ce projet vise à:

  • Faire le portrait des CPE des régions desservies par le RCPE 08-10 (environ 120 groupes d'enfants âgés entre 2 ½ à 5 ans) en évaluant la qualité de l'environnement éducatif de ceux-ci à l'aide de l'Échelle d'Évaluation de l'Environnement Préscolaire-Révisée (Harms, Clifford et Cryer, 2004) ;

  • Décrire le milieu socioéconomique dans lequel est situé le CPE ;

  • Déterminer les besoins éducatifs des enfants selon le milieu socioéconomique dans lequel ils évoluent ;

  • Décrire, valoriser, optimiser et diffuser les points forts et la contribution au développement des enfants des CPE de nos régions ;

  • Déterminer les besoins de formation et d'aide particulière à apporter à chacun des CPE en fonction de son profil de qualité de l'environnement éducatif


Alliance entre le Regroupement des CPE des Cantons de l'Est et le Regroupement des CPE des régions de Québec et Chaudière-Appalaches

Au printemps 2013, le regroupement des CPE des Cantons de l’Est ainsi que le regroupement des CPE des régions de Québec et Chaudière-Appalaches ont uni leur expérience et ont conçu une offre de service commune pour la démarche Cap qualité. Depuis, les deux regroupements travaillent conjointement dans un objectif commun, offrir à l’ensemble des services de garde l’accès à une démarche d’évaluation et d’amélioration continue de la qualité basée sur les normes de qualité des échelles d’évaluation de l’environnement (EEEN-R et EEEP-R). Nous sommes également en contact régulièrement avec le projet Portés par la qualité.